Cliquez sur une photo pour activer la galerie, agrandir l'image et accéder aux légendes .

Jean-Paul Douziech.

"Paroles sculptées"

 

Né en 1946, Jean-Paul Douziech, s’est engagé très tôt dans l’art. En suivant des cours à l’Ecole Nationale d’Art et Dessin de la rue Madame à Paris, il fait son apprentissage, principalement en peinture et décoration. Il réalisera sa première commande, une Fresque pour l’église St- Joseph à Montrouge (Haut- de –Seine), à 17 ans.

Architectures extravagantes, hommes et bestiaire surréalistes peuplent son imaginaire fantastique. Jean-Paul Douziech étonne, détonne et amuse par son art iconoclaste où l’humour le dispute à la poésie. Sa participation à des travaux pour Dali va orienter sa sculpture vers le surréalisme et le fantastique. “Quand je sculpte des animaux, c’est pour leur plastique et leur esthétique, mais c’est surtout la bête qui m’intéresse et que je veux évoquer avec les décalages d’un La Fontaine ».

Son bestiaire est insolite. À travers le prisme de sa réflexion, la bête nous est restituée comme métaphore de l’homme mais aussi de l’homme qui fait la bête. En partant d’une esquisse, d’un titre, il réalise une sculpture qu’il accompagne d’un texte, d’une poésie ou d’un aphorisme. L’œuvre est la transcription d’une réflexion, d’une envie, trouvant sa prolongation dans les mots. Formes et langage ordonnent un tout. Jean-Paul Douziech nous entraîne dans un monde surréaliste, faisant se conjuguer humour et poésie et confrontant la fantaisie à l’absurdité de l’homme.

Ses recherches ont séduit de nombreuses galeries et les Institutions muséales, telles que, le Musée de l’Air à Paris, (acquisition), le Musée de Riquewhir en Alsace, (acquisition), le Musée des Beaux- Arts de Rouen Seine- Maritime, le Centre Georges Pompidou, le Musée de la Poste à Paris, le Musée Aquarium de Nancy, le Musée du Moteur à Saumur.